La gymnastique douce, le Taïso, peut apporter une solution. Reprendre une activité quelque peu abandonnée, ou une découverte, un éveil qui assure une prise de conscience de son corps. Connaître encore plus ou mieux son corps grâce à un état d'esprit qui va mieux apprécier les efforts et l'entretien du capital santé, dans la joie et la bonne humeur. 

 

"bien dans sa tête, bien dans son corps".

 

Aujourd'hui, le Taïso, attire un large public qui souhaite entretenir son potentiel corporel.

Tous les exercices peuvent être exécutés seul(e) ou en binôme en poids du corps ou avec du matériel : cerceaux, bâtons, élastiques, ballons, haltères, bracelets lestés.

 

Le but étant, au travers de gestes nombreuses fois répétés, d'améliorer le système cardio-vasculaire, musculaire, l'équilibre, la coordination générale ainsi que les capacités psychomotrices.

Enfin, le cours se termine par une phase de relaxation pour retrouver la quiétude, la sérénité et la quasi euphorie d'après une dépense physique bienfaisante.

 

C'est anti-stress. Les maîtres-mots : transpiration, élimination, concentration. A l'issue du cours une fatigue revigorante.

Cela facilite les gestes de tous les jours. En effet, tout un ensemble de muscles sont sollicités, utilisés eux-mêmes à longueur de journée. Par ailleurs la mémoire est également de la partie : il faut retenir l'ordre dans lequel les "katas" (exercices) ont été demandés.

 

C'est convivial : la majorité des exercices se pratiquent à deux. Peut-être plus difficiles à réaliser mais plus efficaces car on améliore l'équilibre en renforçant les muscles. La bonne humeur, de rigueur, permet une meilleure approche des efforts et le partage de la camaraderie.




Plus de photos? C'est ICI